Website Logo
Blog
blog-post

Les avantages financiers d’un master en alternance

Après un diplôme de niveau bac+3, nombreux sont les étudiants qui choisissent aujourd’hui l’option poursuite des études pour accéder à de nouvelles compétences ou approfondir celles acquises durant le parcours précédent. Dans ce cadre, ils ont le choix entre une formation classique et une formation en alternance. La seconde option reste avantageuse à plusieurs niveaux de par son aspect particulièrement professionnalisant et sa capacité à booster l’employabilité des alternants. Mais pas que !

C’est également au niveau de l’aspect financier que l’alternance demeure une formule assez intéressante, aussi bien pour l’étudiant que l’entreprise d’accueil. Etre rémunéré pendant un ou deux ans et entièrement exonéré des frais d’études d’une part, et bénéficier d’autre part d’exonération de certaines charges et aides sont les principaux avantages financiers d’une formation en alternance.

Pour l’étudiant

En optant pour un master en alternance, l’étudiant fait le choix d’un parcours lui permettant de percevoir un salaire pendant sa formation. La somme perçue est non imposable et donne droit à la sécurité sociale et aux indemnisations chômage. Elle est cependant calculée en fonction de l’âge de l’alternant, de la spécialité suivie, du type de contrat choisi (apprentissage ou professionnalisation) et évidemment de la nature de l’entreprise d’accueil. L’autre bonne nouvelle est que cette rémunération peut financer entièrement votre formation. En plus, l’alternant est totalement exonéré des frais d’études, il ne paie ni frais d’inscription, ni frais de scolarité pendant son année en alternance. Ceux-ci sont entièrement pris en charge par son entreprise d’accueil. Toutefois, le rythme de formation reste assez intense, il exige donc une organisation rigoureuse et beaucoup d’autonomie pour profiter pleinement des nombreux avantages du parcours.

Pour l’entreprise

En effet, accueillir un alternant parmi ses effectifs présente avant tout l’avantage de former un futur collaborateur à un métier et de lui inculquer la culture de l’entreprise. Il existe deux possibilités de recruter un alternant, soit en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Chaque possibilité présentant des avantages financiers spécifiques.

Ainsi, dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, l’entreprise d’accueil bénéficie d’une exonération des charges sociales (rémunération on assujettie à la CSG/CRDS, exonération des cotisations patronales et salariales dues au titre des assurances sociales et les cotisations salariale d’assurance chômage exonérées), d’aides de la région (prime à l’apprentissage, aide au recrutement d’un premier apprenti ou d’un apprenti supplémentaire) et du crédit d’impôt. Quant au contrat de professionnalisation, il permet également d’être exonéré de certaines charges et de bénéficier de plusieurs aides, notamment l’absence de prise en compte dans les effectifs de l’entreprise, les frais de formation pris en charge par l’OPCA de l’entreprise, l’aide forfaitaire à l’employeur ou encore l’aide pour les travailleurs handicapés.

person
La Rédaction

Nous sommes conscients de l'importance de suivre son cursus universitaire en alternance, c'est pourquoi nous offrons les meilleurs articles pour simplifier vos recherches.

Search

Articles récents